Madame Konaté Nantady, la femme qui a su forger son destin

0
275

Nantady Konaté est une journaliste. Elle évolue au sein de la radio privée Liberté Zaly FM à N’Zérékoré. Diplômée en Lettres modernes, elle a réalisé ses rêves de devenir, un métier qui lui a permis de s’imposer en tant qu’animatrice incontournable au sein de ce média.

Née à Kankan en Haute, la petite Nantady a fait ses premiers pas à l’ex-école élémentaire de  Fallaye Traoré aux côtés de sa tante paternelle Kadia Konaté qui a pris soin d’elle.  A l’examen d’entrée en 7è année l’écolière échoue pour la première fois. A cause de cet échec, Nantady a voulu abandonner les études, car, à chaque fois qu’elle voyait ses camarades  en tenues de collège, elle fondait en larmes. Grâce à ses enseignants qui lui ont prodigué de sages conseils, elle reprend le courage et l’année suivante, elle a été admise.

Elle entre au collège 3 Avril dans la même localité où la brillante élève a produit de bons résultats à la satisfaction de l’ensemble des encadreurs. Après le brevet d’études primaires, la jeune fille accède au lycéé Morifindjan où elle  a passé une seule année avant de  joindre le lycée Yimbaya. Là, elle fait le bac 1      et a échoué. Les années d’après, Nantady affronte successivement les 2 baccalauréats et le concours d’entrée à l’université. A la suite des orientations, la jeune rêveuse est orientée en Lettres modernes à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry où elle a fait la 1re avant de rejoindre l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia. En licence 2, elle devrait s’orienter en journalisme, mais malheureusement, cette option a été supprimée cette année.

Lire aussi:https://www.laguineenne.net/tantie-lavandiere-ce-que-je-fais-vaut-mieux-que-le-vol-et-la-prostitution/

Le rêve  de Nantady venait d’être brisé. Toujours fidèle, à ses objectifs, elle s’oriente en animation culturelle, une option similaire au journalisme. Quand elle a fini ses études universitaires, elle présente son mémoire de fin d’études et se met  à la recherche de l’emploi.  C’est dans une  radio libérienne qu’elle a pour sa première fois, commencé à animer une émission  en langue, émission sponsorisée par l’ambassade de la France. Quelques années après, Nantady revient en Guinée et se voit de nouveau au chômage. Un jour à N’Zérékoré, elle écoute une émission  sur la radio Liberté Zaly FM à N’Zérékoré et décide de déposer les dossiers au sein de cet organe et est retenue. La première expérience au sein de ce média n’a pas été aussi facile, mais  au fil  du temps, grâce à son dynamisme et son intelligence pointue, elle a pu s’imposer et est devenue une fierté au sein de ces ondes privées.

La mère des enfants dont une  fille, dit ne pas avoir assez de difficultés dans la gestion de son foyer et de sa vie professionnelle, car pour elle, tout est question de planification.

En dehors  de sa vie professionnelle, la mère de famille évolue au sein de plusieurs  organisations dont entre autres l’association pour la Défense des droits des femmes de N’Zérékoré, créée en avril 2018 et y occupe le poste  de vice-présidente.

Le métier de journaliste a beaucoup marqué madame Konaté à cause  de célébrité, l’accès facile aux informations, aux grandes cérémonies.

Pour la journaliste, les femmes pour changer les conditions de vie doivent travailler dur, étudier et se former. Aux parents, elle demande que les jeunes filles  soient scolarisées au lieu de les envoyer précocement en mariage.

Dieudonné Aly KOMANO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here